Vos questions, nos réponses.

La FAQ POSITIVR Pro

Pourquoi c’est payant ? Vous ne pouvez pas parler de mon projet gratuitement ?

C’est une question plus complexe qu’il n’y paraît, alors reprenons depuis le début. 
POSITIVR est un média et, en effet, 98 %+ des articles que vous allez pouvoir retrouver sur notre site ne sont pas sponsorisés. La très grande majorité du contenu publié sur POSITIVR est rédigé par la Rédaction, en toute indépendance, sans contrepartie ou autre avantage. La mission de la Rédaction est d’informer et inspirer nos lecteurs sur les thématiques que nous portons. Ce travail de la Rédaction implique de choisir, chaque jour, les sujets que nous allons aborder et qui vont se transformer en articles. Les propositions sont bienvenues et vous pouvez contacter notre Rédaction juste ici. Celle-ci prendra connaissance de votre message.
En parallèle, notre forte audience fait que nous sommes sur-sollicités par les porteurs de projets, les professionnels des RP et bien d’autres parties prenantes. Je vous laisse imaginer la tête de nos différentes boîtes email et la vitesse à laquelle elles se remplissent. De même, il faut bien comprendre que notre Rédaction est une toute petite équipe par rapport à celle de bien d’autres médias qui bénéficient de financements plus importants.
Par conséquent, à ressources limitées, la Rédaction fait des choix et dans la très grande majorité des cas, on ne va pas se le cacher, les communiqués de presse et autres sollicitations que nous recevons se retrouvent tout en bas de la pile, derrière les sujets et autres contenus déjà sélectionnés avec amour par les membres de l’équipe (et même pour ces sujets sélectionnés, ceux-ci ne se transformeront d’ailleurs pas tous en articles … bien souvent simplement par manque de temps ou de moyens).
Nous avons très longtemps proposé des alternatives gratuites pour pouvoir mettre en lumière un maximum de projets sur les thématiques que nous portons avec POSITIVR. Nous continuons et nous continuerons. D’ailleurs, si vous représentez une association à but non lucratif ou un collectif citoyen, nous proposons une série de dispositifs gratuits qui pourraient vous intéresser.
Néanmoins, nous avons décidé que ces dispositifs seraient désormais réservés aux porteurs de projets associatifs, artistiques, culturels ou aux collectifs citoyens.
Bref, on peut donc en effet parler de votre projet gratuitement. Il suffit que votre projet soit sélectionné par la Rédaction. Mais soyez conscients que les chances que la Rédaction sélectionne votre projet, réalise un article dessus, puis que nous fassions alors de manière indirecte votre promo… sont très faibles.
Ça arrive parfois, sur un coup de cœur, une innovation au top, une info qui va bien au delà de la simple promotion d’un produit ou service, mais c’est rare. Et après tout, ce n’est pas plus mal. La mission de la Rédaction est d’informer nos lecteurs. Pas de « faire partie » d’un plan de com’.
C’est pour toutes ces raisons que nous avons imaginé des dispositifs comme ceux que nous proposons. Avec ces dispositifs, vous êtes assurés que nous allons parler de vous, que votre projet bénéficiera d’une mise en avant impactante et vous soutenez notre projet éditorial et notre équipe. Tout le monde y gagne, non ?

Pourquoi vos articles sponsorisés sont signés « Publi-Rédactionnel » ou « Communiqué » ?

Nos articles sponsorisés portent en effet la signature « Publi-Rédactionnel » ou « Communiqué » ainsi qu’un message identifiant le sponsor et que ce sujet « est proposé indépendamment de la Rédaction POSITIVR ».
« Publi-Rédactionnel » signifie que la rédaction de l’article a été réalisée par notre équipe « Contenus de Marque ». « Communiqué » signifie que la rédaction du sujet a été réalisée par le client directement.
Il s’agit avant tout d’une démarche de transparence vis-à-vis de nos lecteurs. Nous préférons lever toute ambiguïté en identifiant clairement ces contenus comme le résultat d’une collaboration et non d’une démarche journalistique. Au delà de cette démarche de transparence, il s’agit aussi bien évidemment d’une question de respect de la réglementation en vigueur.
Bref, pas de publicité clandestine ou déguisée sur les pages de POSITIVR et c’est bien mieux comme ça.

C’est quoi l’identification contenu de marque sur les réseaux sociaux comme Facebook ou Instagram ?

Il s’agit d’un déclaratif qui est réalisé au moment de la publication d’une vidéo ou d’un lien sur les réseaux sociaux et qui permet à Facebook ou Instagram (ainsi qu’aux utilisateurs du réseau social en question) d’identifier que cette publication est du contenu de marque… et a donc été sponsorisé.
Exemple : si vous avez déjà croisé une publication identifiée comme publiée « Par XYZ avec  ABC », cela veut dire que cette publication a été payée « ABC » pour être diffusée sur la page Facebook ou le compte Instagram « XYZ ». Plus d’infos juste ici.
On appelle aussi régulièrement cette fonctionnalité le « handshake » parce qu’elle est représentée par une « poignée de main » dans l’interface de ces réseaux sociaux.
Au final, il s’agit avant tout une question de transparence vis à vis de la communauté qui nous suit sur notre Page Facebook ou notre Compte Instagram. Il s’agit aussi d’une question de respect de la législation.
Cette identification contenu de marque n’est pas sensé avoir une influence sur la performance des publications réalisées.

En publiant un article chez vous, celui-ci va-t-il devenir « viral » ?

La vérité, c’est que la viralité ne se décrète pas. Mais il est en effet possible de lui donner un petit coup de pouce. Avant d’aller plus loin, commençons par définir ce qu’il y a derrière ce terme.
Suivant notre expérience et nos connaissances, la viralité, c’est la conjonction de deux caractéristiques qui peuvent créer de véritables synergies pour un article : la « cliquabilité » et la « partageabilité ».
La « cliquabilité » représente l’attractivité d’un article pour des lecteurs potentiels. Le titre donne-t-il envie de cliquer ? Idem pour l’image à la Une ? Le sujet est-il dans les tendances de l’actualité et suffisamment concernant pour une majorité de lecteurs ? Bref, si vous croisez cet article dans votre flux sur les réseaux sociaux ou sur votre plateforme de news préférée, êtes-vous susceptible de cliquer sur celui-ci et d’aller le lire ? Si c’est le cas pour vous et pour pour une foule de lecteurs potentiels, alors c’est une bonne nouvelle. Mais ce n’est que la moitié du chemin.
La « partageabilité », c’est un peu une question de promesse tenue… ou non. L’article répondait-il à la curiosité que vous avez ressentie au moment de choisir d’aller lire celui-ci ? Vous a-t-il apporté de la valeur ? Vous a-t-il inspiré ? Est-ce que la lecture a provoqué chez vous des émotions favorables au déclenchement d’une réaction (comme un partage sur les réseaux sociaux, le fait de laisser un commentaire, un « J’aime » ou d’envoyer l’article par mail à vos connaissances) ? Est-ce que le site sur lequel vous avez découvert le sujet vous permet de réaliser ces différentes actions sans trop de frictions ?
Bref, vous l’avez sans doute compris, la viralité d’un article dépend de nombreux facteurs. Certains sont facilement identifiables et actionnables. D’autres sont plus abstraits et dépendent de l’environnement, de ce qui se passe dans l’actualité, de l’intérêt et de l’état d’esprit des lecteurs à un instant T.
Donc votre article va-t-il devenir « viral » ? Impossible de vous répondre. A priori non. Très peu de nos articles peuvent réellement être qualifiés de « viraux ». Pour autant, nous travaillons systématiquement sur ces objectifs de « cliquabilité » et de « partageabilité », ce qui nous permet d’aller chercher des performances tout à fait honorables.

Quels sont les tests et les optimisations que vous menez sur vos publications ?

Dès le lancement de POSITIVR, nous avons développé une culture data importante. Nous écrivons pour être lus. Chaque article que nous publions fait l’objet d’une attention particulière pour lui offrir les meilleures chances de « sortir du lot » que ce soit du point de vue de sa viralité, de sa visibilité et des objectifs attendus. Nous testons les titres de nos articles, nous optimisons les appels à l’action et les liens vers vos objectifs.

C’est quoi les catégories « Théma » de POSITIVR ?

Nos catégories « Théma » sont les suivantes : Environnement, Climat, Agriculture, Énergie, Mobilité, Habitat, Consommation, Égalités, Démocratie, Solidarités, Éducation, Santé, Famille, Culture, Découverte, Animaux et Parlons Pro. Vous pouvez retrouver celles-ci sur le média dans notre menu.

Mon activité n’a aucun lien avec la transition environnementale et sociale, on peut travailler ensemble ?

Nous sommes flattés de l’intérêt que vous portez à POSITIVR. D’un côté, nous nous intéressons parfois à des sujets éloignés de nos thématiques principales. Ça arrive, donc ça vaut le coup de demander. De l’autre, nous nous réservons clairement le droit de refuser des collaborations sur des projets, produits ou services qui seraient contraires à nos valeurs, notre éthique ou notre ligne éditoriale. Bref, partons du principe que vous n’êtes pas arrivés là complètement par hasard et donc, discutons-en. Nous saurons vous répondre rapidement.

Existe-t-il des secteurs d’activité avec lesquels vous refusez de travailler ?

En effet. D’un point de vue général, nous refusons bien évidemment les secteurs d’activité liés à la politique, à la spiritualité, aux jeux d’argent, aux sites pour adultes, aux produits illicites ou dont la promotion est interdite. Cette liste n’est pas exhaustive. Au delà de ces considérations assez traditionnelles, nous cherchons avant tout à travailler avec des partenaires et clients qui partagent nos valeurs. Notre objectif est de pouvoir mettre en lumière « des marques, des produits et des entreprises dont la dynamique s’inscrit dans la nécessité d’une transition écologique et sociale ». Encore une fois, si vous êtes arrivé jusqu’ici et que vous avez un doute, partons du principe que votre intérêt pour POSITIVR est tout de même le signe d’une certaine affinité. Discutons-en. Nous saurons vous répondre rapidement.

fringilla id elit. et, ut ut consectetur leo. ultricies Aenean sem,